C’est une fin de semaine de mariage double les amis et le deuxième mariage étant celui de Marie-Ève & Michael en Abitibi! J’ai fait la route le vendredi soir après le 1er mariage à Ottawa, pour arriver 5h plus à Val-d’Or vers 4h du matin.  Après avoir dormi quelques heures, je me suis réveillée très excitée d’aller voir mon couple préférée!

      Marie-Ève m’avait texté la semaine passée pour m’aviser qu’il annonçait de la pluie pour le jour du mariage. Je lui ais dit; ‘’Ne t’inquiètes pas, j’apporte des parapluies et tout va bien ce passer.’’ Jeudi avant le mariage elle m’envoya un autre texto. Elle me dit que la météo prévoyait maintenant 90% de pluie et de risque d’orage pour la journée. Je l’ai encore rassurer que peu importe la température, nous aurons une merveilleuse journée et surtout, de ne pas s’inquiéter. Comme de fait, il pleuvait quand je me suis réveillée le matin. Je suis arrivée à l’Auberge Harricana où un chapiteau était monté pour la cérémonie en cas de forte pluie. Je suis entrée dans la salle de réception et j’ai vu le superbe décor de fleurs, avec des touches de bleu marin et de magnifiques centres de table. Marie-Ève était dans sa chambre avec les filles, son maquillage était presque terminé et ses cheveux étaient déjà parfaits. Lorsque son frère entra, elle a instantanément explosé en larme. C’est à ce moment que j’ai réalisé que les émotions allaient être fortes en cette journée. Après quelques photos des robes,  je suis partie à la recherche du marié.

      Il était dans sa chambre avec ses parents et il était nerveux… mais nerveux comme que je n’ai jamais vue! Son père mit son nœud papillon et il m’a demandé ce qu’il devait faire en ce moment. Je lui ai dit : ‘’Relaxe, prend une bière…ou deux, et respire.’’ Un gros sourire est apparu sur son visage et ensuite, je suis allée en haut avec les filles pour la touche finale avant la cérémonie. Marie-Ève attendait son père dans le cadre de la porte afin qu’il puisse voir sa petite fille pour la première fois dans sa robe de mariée. Elle était tellement belle que je crois qu’il en a eu le souffle coupé. Une caresse, peut-être quelques petites larmes, une photo avec sa sœur et il était temps de se marier!

      Le chapiteau était décoré avec du voilage, des feuilles d’eucalyptus ainsi qu’une arche construite par le papa de Marie-Ève. Sur les chaises se trouvaient de petites cloches pour les invités, c’est une tradition irlandaise. Michael entra avec sa mère. Il avait de la difficulté à garder la tête haute car il avait déjà les larmes aux yeux. Le cortège entra ensuite suivi finalement par Marie-Ève et son père. Le gros moment d’émotion était arrivé! La seconde où Marie-Ève tourna le coin de l’Auberge et entra dans le champ de vision de Michael, ce fut instantané, il eut de la difficulté à garder son sourire puisque ses lèvres tremblaient et les larmes lui montaient aux yeux. Marie-Ève garda le sourire pour les deux en regardant son futur époux. Un câlin, d’autres larmes et des sourire plus tard le couple s’est assis pour continuer la cérémonie. C’est le père de Michael qui était le célébrant pour la cérémonie. Lui aussi avait du mal à retenir ses larmes d’émotion au point où Michael s’est levé et a donné un câlin à son père. Une bénédiction des parents suivie ainsi qu’une cérémonie de Lettre d’amour et de boîte de vin.

      Au court des mois précédents le mariage, le couple se sont écrit des lettres indiquant les raisons qui les ont mené à se marier, les petites choses qu’ils aiment de leur conjoint, bref des lettres d’amour. Ces lettres sont ensuite mises dans un boite avec une bouteille de vin et le tout est cloué, pour ne pas être ouvert à n’importe quel moment. Le couple n’a pas lue la lettre de l’autre. Si un jour le couple trouve que leur mariage fait face à une grande dispute et que  les temps deviennent difficiles ils vont ouvrir cette boîte, s’asseoir et boire le vin ensemble, puis lire les lettres qu’ils se sont écrites pour se rappeler les raisons pour lesquelles ils sont ensembles. La cérémonie s’est enchaînée par la lecture des vœux qu’ils s’étaient eux-mêmes écrits. Les mots étaient remplis d’humour, d’amour et d’histoires qu’ils ont vécu ensemble. Après l’échange des alliances, ils se sont embrassés pour finalement être M. et Mme. Ahern! Les cloches retentirent en ce moment pour célébrer l’heureux couple.


      Quelle chance nous avons eu, la pluie s’est arrêtée juste à temps pour la séance de portrait! Nous avons fait les photos de famille sur le balcon qui donne sur le lac pour ensuite se diriger sur les roches formant le bord de l’eau! Quelques photos sous les parapluies et c’était le temps d’aller sur le quai. Disons que Marie-Ève avait peur de tomber à l’eau avec autant de personnes sur un quai très instable… et je ne la blâme pas! Personne n’est tombé et on a réussi à avoir de belles photos. L’arrière-plan du lac avec les arbres ainsi que la brume était juste trop magnifique, j’ai décidée de rester ici pour les photos des mariées.

      J’avais presque oubliée comment ses deux-là étaient devant ma caméra, c’était de la magie. Ils n’ont pas besoins de direction, ils savent exactement quoi faire et leurs émotions sont pures et honnêtes. Je les ai officiellement nommés mes Licornes Magiques! Un vrai rêve. Michael me donna le look de James Bond avec son regard sérieux mais la seconde que je luis dit de sourire c’était comme POUFFE un homme en amour. On a décidé de dire que c’était le look bad-ass et le look sourire.

      Les mariées ont tellement aimée prendre leurs photos qu’ils ont décidé de prendre un 15/20 minutes d’extra et de repousser leur souper pour accommoder le temps. Après tout, les photos étaient mentales! Haha. Après quelques autres photos assis sur les roches on a décidé d’aller prendre quelques photos sur la moto avec le père de Marie-Ève. Il faut dire que mon corps n’est pas habitué à la température en Abitibi, ni aux bibittes… Je me suis fait mangée par les moustiques! Évidemment, lorsqu’on a quitté les roches, le soleil a sortie de ses nuage et nous a donner une lumière dorée donc on en a pris avantage et on a fait un ‘’dip-kiss’’ ainsi que quelque photos ‘’sexy’’. Après tout ça, c’était le temps de souper.



      La réception était rempli d’humour et de rire! On a demandé aux invités de chanter une chanson contenant le mot amour, au lieu de frapper sur les verres avec les ustensiles et Oh qu’ils y ont prit goût! Je ne peux même pas compter sur mes deux mains le nombre de chansons que nous avons entendus, un bon nombre d’invités c’est certain. Il a eu un discours par les frères et sœurs de nos deux mariées. Ils ont parlé de leur enfance, le jour où Mike était un mannequin (c’est une blague!), de l’amour que Marie-Ève avait et a encore pour Harry Potter ainsi que la journée où ils ont découvert que leur frère/sœur avait trouvé l’amour de leur vie.

      Ceci a été suivi par le jeu de Vrai ou Faux ou le maître de cérémonie demanda à 8 personnes de participer et de donner leur réponse à des questions pré-écrites par le couple. Et à la fin, c’est le père de Marie-Ève qui gagna le jeu! Puis, vint le temps de la 1ère danse. Michael et Marie-Ève m’ont surpris car ils ont fait une danse chorégraphiée de style Waltz à la chanson Thinking out Loud de Ed Sheeran. C’était magnifique à voir, un vrai moment de magie. Celle-ci a été suivie par une petite danse de Marie-Ève avec son père sur du AC/DC, puis des mariés avec leur parents sur une chanson plus douce. Et puis, c’était finalement le gros party! Les invités se sont mis à danser immédiatement lorsque la musique a commencé, ce qui m’a permit de capturer des moments superbes! La soirée c’est terminé avec beaucoup de brume et beaucoup d’amour. Marie-Ève et Michael, merci de m’avoir trouvé et de m’avoir invitée à partager cette journée si importante avec vous. Vous avez été un rêve devant ma caméra et je ne serais jamais capable de vous dire assez combien je suis reconnaissante. J’espère vous revoir bientôt et encore une fois, félicitations xox.

      UA-40837230-2
      error: Content is protected.